AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RSS
RSS


Les personnages de Disney se retrouvent propulser dans le monde de Harry Potter, mêlés aux autre sorciers, sans aucune différence.
 

Partagez | 
 

 Cap'taine ? × Mei-Lin

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Année / Métier : 8ème année / Offensive Magique

Parchemin
Patronus: Paon
Baguettes: Bois de Prunellier, coeur en ventricule de Dragon, 24,5cm
Inventaire:

MessageSujet: Cap'taine ? × Mei-Lin   Sam 19 Mai - 0:26

Capt'aine ?
Mei & Leho
La journée n'avait pas été très palpitante. Leho avait encore une fois trop dormie et c'était une fois de plus fait réprimandé par son professeur pour être arrivé en retard à son cours. Leho dormait toujours trop, depuis qu'il était arrivé dans cette école, il est fort probable qu'il est passé plus de temps à dormir qu'à étudier ses cours. Peut-être une réaction de sa vie passée, Leho n'avait pas l'impression d'avoir manqué de sommeil étant jeune, mais à bien y réfléchir, il était vrai que le rythme quotidien imposé par sa mère avait toujours été dense à suivre, et comme il n'avait jamais pu décompresser en jouant avec des amis par exemple..au fur et à mesure des années, Leho c'était fait une raison : il avait bel et bien manqué de sommeil étant enfant. C'est d'ailleurs pour cela qu'il n'était pas rare de croiser le jeune homme dans la cour, adossé contre un arbre ou contre un mur dans le château si le temps ne lui permettait pas de flâner dehors, en train de se reposer et quand je dis que ce n'est pas rare, c'est en réalité un spectacle quotidien.

Leho passa le plus clair de sa journée à essayer de rester concentré pendant ses différents cours, ça devrait être plus facile pourtant, une fois en second cycle on suit le cursus qui nous intéresse le plus, mais Leho n'avait jamais été le genre d'élève à fournir des efforts exceptionnels en classe, il a d'ailleurs des matières où malgré tous ses efforts, entre lui et elle, le courant ne passe pas. Heureusement il en avait d'autre, où il était plus doué naturellement qui l'avait de nombreuse fois sauver à pouvoir passer en année supérieure pendant le premier cycle.

Le temps était maussade dehors, le ciel était gris avec une légère brise. Miracle il ne pleuvait pas, c'était une bonne nouvelle, Leho détestait faire ses entraînements de Quidditch sous la pluie. Sa journée étant terminée, Leho c'était dirigé en direction du terrain avec son balai en main, même s'il lui restait encore une bonne heure avant l'entraînement ne commence. Une fois arrivé au terrain, Leho s'installa dans un gradin qui accueille normalement les supporters pour se reposer un peu avant l'arrivée du reste de l'équipe. La première personne à arriver fut bien évidemment la capitaine de l'équipe, Mei-Lin. Leho resta silencieux en l'observant du haut de sa tour, il aurait aimé descendre directement pour la saluer et lui parler, mais les réactions de Mei à l'égard de Leho était si forte en haine qu'il préféra s'abstenir aujourd'hui. Une fois toute l'équipe regroupée autour de Mei, Leho enfourcha son balai et se posa près d'eux, sous les commentaires amusés de ses coéquipiers et bien sûr sous le regard non amusé lui de sa capitaine. « 'Lu Cap'taine, encore un magnifique sourire que tu me fais aujourd'hui. » Leho préférait s'amusait de ses réactions et d'en jouer encore plus, juste pour l'embêter. Il lui gratifia un grand sourire avant de rejoindre son poste et commençait l'entraînement sous ses ordres. Au moins, depuis son poste de gardien, il pouvait regardait autant de temps qu'il lui plaisait Mei, sans risquer que celle-ci ne lui envoie son regard noir, même si elle le faisait de temps en temps, ce qui ne manquait pas d'amuser Leho, qui lui souriait toujours en retour.

Une fois l'entraînement terminé, tout le monde était exténués, Mei n'était pas une capitaine facile, elle était excellente et l'équipe ne pouvait perdre en suivant ses conseils, néanmoins, elle n'était pas tendre et faisait travailler son équipe jusqu'à l'épuisement. Au moins Leho ne pouvait que très bien dormir ses soirs là. Leho regarda le reste de l'équipe partir pour se changer et rejoindre le château en attendant que le dîner commence, le jeune homme lui, au contraire, resta sur le terrain. Mei était là aussi, évidemment, c'était toujours elle qui rangeait les balles à chaque fin d'entraînement. « Je t'aide ? » Leho n'attendis pas la réponse, qui de toute façon serait négative, et pris la seconde poignet du coffre où était rangé les balles pour la ramener à l'intérieur. « Oh allé Cap'taine, tu ne vas quand même pas me détester jusqu'à la fin des temps ? » En réalité, Leho n'avait aucune idée de cette haine que Mei portait à son égard, elle s'était manifester un jour et il n'avait jamais réussi à savoir pourquoi.
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 233
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 30
Année / Métier : 7ème année

Parchemin
Patronus: Dragon
Baguettes: Cèdre, corne de Serpent Cornu
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cap'taine ? × Mei-Lin   Mar 29 Mai - 21:35





Je hais ce genre de journée, où le temps est si incertain qu’on se demande chaque seconde si il va pleuvoir où non. Moi qui suis accro à ma liberté, je n’ai pu rater le cours de botanique, où je me suis inscrite seulement pour les potions. En réalité, je hais cette matière, mais bon, le prof est sympathique et les autres ne s’occupent pas trop de moi, alors bon, je glandouille la plupart de temps et j’en fais le moins possible. Mais aujourd’hui… L’enfermement est de trop, je le sais, je le sens au fond de moi. J’ai besoin de courir, de respirer l’herbe fraîche et de me prendre la pluie, même, s’il le faut. Ça ne me fait pas peur. Ça ne m’a jamais fait peur. Et ce n’est pas ça qui me ferait rater un entraînement de Quidditch. On a vu pire pendant les match.

A la fin des cours, je me précipite, sur mon Brossdur, vers le terrain, histoire de tout préparer. Ma stratégie contre Serpentard, notre premier match de l’année, est prête. Et je connais cette équipe par cœur, ou presque. Et franchement, on sera au point. Pas le choix de toute manière. Je mets rapidement la stratégie au tableu, prépare les balles, avant que l’équipe n’arrive, ce qui est rapide. Nous attendons tous avec grande impatience les entraînements… Même si je ne suis pas l’entraîneuse la plus facile ni la plus patiente du monde. Au moins, je suis efficace, c’est ce qu’on me demande de faire.

J’ai le sourire, vraiment, heureuse de m’entraîner… Jusqu’à l’arrivée de Monsieur-Je-crâne. Je lève les yeux au ciel et me contente de l’ignorer. Je n’ai pas envie de me casser la tête avec lui aujourd’hui. La journée a été trop maussade pour que j’en m’en rajoute avec lui. Je retiens un soupir, reste professionnel et donne à tous leurs instructions pour la séance, basée sur la défense, qui est notre point faible. Bien que l’offensive sera bien entendue à l’honneur, dès que nous le pourrons pendant les matchs.

L’entraînement passe à une vitesse folle, je ne le vois pas passer, et la présence de Leho s’estompe totalement dès que nous commençons. Mais, ça ne dure pas assez longtemps à mon goût, malheureusement. Et alors que je remets tout en ordre… Il revient à la charge. D’un coup brusque qui veut sans doute tout dire, je ferme la boîte comprenant les balles, prête à la porter seule, comme d’hab. Mais quand il prend la poignée, je lâche et lui lance un regard tout droit tiré de l’enfer.

Et pourquoi pas ?

Je fais la moue et croise les bras sur ma poitrine, le toisant de manière hautaine, malgré mon mètre cinquante-huit. Je finis par soupirer.

Qu’est ce que tu m’veux, Clumens ? Un soudain intérêt pour ma personne, ou tu vient me vanner, pour changer ?

Sèche, froide, hautaine, voilà comment je suis avec lui… Pourtant, il a se truc qui le rend doux et sympathique… Mais non… C’est viscéral.


codage par Laxy Dunbar.

_________________
Look and See : I never give up
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Année / Métier : 8ème année / Offensive Magique

Parchemin
Patronus: Paon
Baguettes: Bois de Prunellier, coeur en ventricule de Dragon, 24,5cm
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cap'taine ? × Mei-Lin   Jeu 31 Mai - 0:14

Capt'aine ?
Mei & Leho
Se faire détester par quelqu'un n'est pas quelque chose de très agréable. Voir même pas du tout. Leho connaissait très bien cette sensation d'être rejeté pour ce qu'il était, ce qu'il représentait. Tout son être avait fini par devenir qu'une source de dégoût pour les personnes qu'il chérissait le plus, tout son être n'inspirait pour eux que des mauvaises pensées. Même si maintenant, ses souvenirs de cette sombre période de la vie du jeune brun sont loin et la douleur est moins forte qu'à l'époque, l'attitude de la jeune Mei, qui semblait rejeté complètement qui il était faisait remonter en Leho de douloureux souvenirs.

Sans grande surprise pour le gardien de l'équipe, sa capitaine lâche la seconde poignée, ce qui fit tomber son côté de la caisse en sol, dans un petit bruit sourd. Leho soupire, il savait qu'elle ferait ça, et plus encore, qu'elle lui lancerait son petit regard noir. Ce petit regard qui d'ailleurs faisait chavirer le coeur du jeune homme en un tambour incessant, même énervée cette fille restait sublime à ses yeux. Leho se demandait encore comment il avait pu craquer pour elle, ce n'est pas comme si Poudlard n'était pas rempli de canon de beauté, au contraire. Leho avait déjà eu des vues sur d'autres filles, bien sûr, mais aucune fille ne lui avait jamais fait cet effet là. Mais cette fille le détestait, ce qui rendait les choses plus compliquées et plus simple aussi.

Leho posa la seconde moitié de la caisse sur le sol, sans détacher ses yeux de la brune en face de lui, toujours sans lâcher son regard, il agrippa fermement la caisse de ses deux mains. « Qu'est ce que tu m'veux, Clumen ? Un soudain intérêt pour ma personne, ou tu vient me vanner, pour changer ? » Leho écarquilla les yeux pendant un instant, la remarque de la jeune fille le surprenant tellement qu'il faillit lâcher la caisse qu'il venait de prendre. Leho regarda le ciel pendant quelques instants. « C'est blessant ça Mei.. comme si mon intérêt était soudain. » Dans un murmure, sa réponse s'envola vers le ciel grisâtre qui commençait à prendre des reflets bleutés au fur et à mesure que la nuit tombée. Leho n'était pas sûr que Mei ai entendu sa phrase, en réalité il l'espérait. Il était persuadé qu'il serait encore plus détesté si elle savait le genre de sentiment il avait à son égard et qu'il s'appliquait chaque jour à les enfouir au fond de lui.

Leho préférait jouer la carte de la plaisanterie, celle qu'il savait le mieux jouer, le masque dessous lequel il était le plus à l'aise aussi. Leho regarda sa capitaine, qui avait toujours les bras croisés devant sa poitrine le regard dur et noir. Leho sourit amusé. « Ne me lance pas ce genre de regard Cap'taine, tu sais bien que j'y résiste pas. » Leho rigola après avoir sortie ces mots, oh il savait que la réaction de Mei ne serait pas de rire par contre. « Allé viens, plus vite on range, plus vite tu es débarrassé de moi non ? » Le jeune homme lui lança un clin d'oeil tout en se dirigeant vers les hauteurs du terrain. Leho marchait lentement, il essayait de faire durer le moment plus longtemps, il aurait bien aimé que Mei accepte qu'ils discutent ensemble, comme deux amis. Pourquoi pas après tout ?


code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 233
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 30
Année / Métier : 7ème année

Parchemin
Patronus: Dragon
Baguettes: Cèdre, corne de Serpent Cornu
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cap'taine ? × Mei-Lin   Dim 10 Juin - 21:07





Blessant… Je l’ai blessé. Une partie de moi encaisse la nouvelle. J’aurais aimé ne pas te blesser Leho, je ne veux pas le faire en réalité. Mais non… Je sais très bien pourquoi et cette barrière, je ne veux pas la baisser. Je ne peux pas la baisser. Il le faudrait oui. Ne serait-ce que pour mes parents…. Mes parents ? Je me demande comment cela se passera quand je rentrerai pour les vacances. Ne pas y penser… Ah c’est sûr que si je leur ramenais quelqu’un comme Leho, ils seraient ravis… C’est pour ça que je ne dois pas céder. Je ne dois pas baisser la garde. Ne pas me laisser envahir par une chose que je ne veux pas, pas pour lui en tout cas. Mais comment… C’est un ras de marée, la plupart du temps. Et même si je me contente de l’ignorer, il ravage mon esprit aussi rapidement que peux le faire un ouragan.

Mon cœur rate un battement. Il s’intéresse à moi. Ça aussi je le sais. Comment l’ignorer ? Son regard me brûle jusqu’au cœur et pourtant, jamais je ne pourrais y répondre. Et lorsque je pense ainsi, c’est comme si je me poignardais moi-même au plus profond de mon être. Il ne serait pas qui il est, je n’aurais pas résister. Pourtant, je le dois. Je ne peux pas… Je sers les dents, cachant ce malaise intérieur à mon interlocuteur et me contente de soupirer, sans pour autant montrer le moindre sentiment… Seule ma colère et mon mépris restent… Et bien entendu, même si elle est encrée de manière indélébile sur mon cœur, j’ignore tout simplement ce qu’il vient de dire.

Je le laisse parler puis partir devant. Je profite qu’il ne me regarde pas pour baisser le regard et me laisser aller quelques instants. Un petit ami ou un amant.. Peut-être pas après tout, puisqu’il correspond pas du tout à ce que j’aime… Non Mei… Il est parfaitement ton type tu veux dire ! Mais comme tu veux envoyer chier ta culture, bah non, pas de chinois, c’comme ça. Est ce que j’ai mal ? Oui, sans déconner. Est-ce que je campe sur mes positions ? Sans hésiter. Mon égo, ma fierté… Non, je ne leur ferai pas ce plaisir, quitte a me contenter d’un connard ou de rien du tout.

Arrivés en haut des gradins, j’ouvre la porte d’un coup de baguette et aide Leho à ranger la caisse. Puis, je souffle et secoue la tête. Je dois lui parler.

Leho… Je sais qu’on vient du même monde toi et moi. Mais c’est pas un monde ni une culture dans lesquels je veux rester. Et…

Non, stop Mei, tu en dis trop. Je passe une main dans mes cheveux et secoue la tête, encore, avant de me sortir un cigarette, que j’allume devant lui, du bout de ma baguette. Heureusement que tu devais arrêter Mei…. Mais je sens toutes mes émotions se calquer sur mon visage, passer les unes après les autres, et je ne tiens pas à lui montrer. La seule chose qui m’aide à me contenir, c’est ça. Je crache la fumée en regardant le château au loin…Chez moi. Et ferme les yeux, quelques secondes, où je me laisse réellement aller… Allant même jusqu’à verser une larme. Une seule. Unique. Mais qui en dit long sur ce que je ressens.


codage par Laxy Dunbar.


_________________
Look and See : I never give up
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Année / Métier : 8ème année / Offensive Magique

Parchemin
Patronus: Paon
Baguettes: Bois de Prunellier, coeur en ventricule de Dragon, 24,5cm
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cap'taine ? × Mei-Lin   Mer 13 Juin - 23:42

Capt'aine ?
Mei & Leho
Les asiatiques n'étant pas des plus rependus en Grande-Bretagne et forcément dans l'enceinte du château, Leho n'avait pas pu la première fois qu'il l'avait croisé, détacher ses yeux de Mei. Quand Mei est arrivé, ça faisait plus d'un an que Leho n'avait pas revue les siens, ni même eus de nouvelle. La présence de la jeune fille avait alors fait remonter dans le coeur du jeune Leho d'anciennes cicatrices qui n'avaient pas eu le temps de se refermer complètement. Pourquoi leur monde était-il à la fois si similaire et si différent ? Pourquoi l'avait-on rejeté lui ? C'était les sentiments qui régnaient en maître pendant la deuxième année de Leho dès que son chemin croisait celui de la jeune asiatique. Au début alors, Leho avait essayé par tous les moyens de l'éviter, mais étant dans la même maison et avec les disposions de la jeune fille à attirer l'attention dès qu'elle le pouvait, il fût impossible à Leho de ne pas croiser son regard au moins une fois dans la journée.

Cependant, Leho ne réussi jamais à la détester, oh il avait essayé et même voulu, elle représentait le monde qui l'avait rejeté et le monde auquel il n'appartiendrait plus jamais, malgré tout ce qu'il pourrait faire de glorieux dans sa vie. Il pourrait sauver l'humanité toute entière que même cela ne suffirait jamais à retrouver son ancienne place, et depuis huit ans maintenant, aucun signe ne lui avait prouvé le contraire. De la même façon que sa famille se considérait comme sans enfant, Leho avait fini par se considérait comme sans parents.

Mei, cependant, était différente. Enfin, elle correspondait sûrement trait pour trait à ce que les parents de Leho auraient voulu qu'il épouse s'ils avaient une voix à donner sur la futur épouse de leur fils. On sentait que tous les deux avaient vécu dans le même environnement, étudiant et s'entraînant sans relâche, faisant d'eux de parfaite personne, aussi intelligente que forte, ah!, la bonne blague.. avoir passé une décennie à former un fils pour en faire le parfait équilibre, la parfaite conception des valeurs de la famille et finir par rejeter au détour de trois phrases dans une lettre. La vie peut s'avérer vraiment comique parfois, quelle ironie. Conditionné comme il était encore par des heures et des heures d'enseignement, il était tout à fait légitime que le jeune Leho voit en Mei celle qui lui fallait. Pourtant, au début du moins, ce ne fût pas le cas. Qui aurait envie de vivre une quelconque histoire d'amour avec une personne qui dès vous la croisiez vous plongeait dans de sombre souvenirs, ne faisant que rouvrir des cicatrices douloureuses ? Peu de monde. Malheureusement, il faut croire qu'on ne résiste pas bien longtemps à des choses si profondément encré dans un corps. Leho y avait finalement succombé. Il faut dire que Mei était délicieuse à regarder, à écouter aussi. Sa façon de penser, d'agir et de vivre était plus agréable encore. Leho n'avait alors pu s'empêcher de tomber amoureux d'elle, malheureusement pour lui.

Leho venait d'arriver en haut des gradins, toujours accompagner par la ronchonne Mei, qui ouvrit la porte. Leho déposa la caisse là où elle devait être, puis il attendit. Leho… Je sais qu'on vient du même monde toi et moi. Mais c'est pas un monde ni une culture dans lesquels je veux rester. Et… Leho était surpris, Mei avait ouvert la bouche d'elle-même pour lui parler, ce qui était un fait assez rare pour être souligné. En temps normal, Leho aurait été heureux de cette soudaine volonté de discussion, prise à l'initiative de Mei, mais à cet instant il était figé, dos à elle. Leho attendit que son capitaine termine sa phrase, mais elle n'en fit rien. Leho décida alors de se retourner lentement vers elle, essayant de se calmer, sans succès. Quand il la vit, cigarette à la main, abordant cet air à la fois triste et décidé, il ne put s'empêcher de la plaquer contre le mur derrière elle, refermant au passage sa main sur sa cigarette toujours allumée qui s'éteignit lentement au creux de sa main. Mei, je ne fais plus partie de ce monde, et ça depuis bien longtemps. La voix de Leho résonna plus forte et énervée qu'il ne l'aurait voulu, reprenant doucement ses esprits, il se recula alors au centre de la petite pièce, laissant tomber par terre le mégot désormais réduit en miette. Il fixa un long moment le creux de sa main, rougit, brûlé peut-être. Au final..toi aussi tu me rejettes pour ce que je suis Leho se rappela de son premier départ à la gare, la lettre de sa mère dans les mains, l'enfant qu'il était à ce moment-là était comme présent dans la pièce, le même air peiné pouvait se lire sur leur deux visages. Désolé pour ça, j'ai horreur de ces trucs. lança t-il à Mei en lui montra son pauvre mégot gaspiller sur le sol, tout en lui adressant un petit sourire.

Leho passa à côté de Mei, effleurant son épaule. tu viens? L'air était frais dehors, à moins que ce soit le corps de Leho qui soit trop chaud à cet instant précis.

code by FRIMELDA


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 233
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 30
Année / Métier : 7ème année

Parchemin
Patronus: Dragon
Baguettes: Cèdre, corne de Serpent Cornu
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cap'taine ? × Mei-Lin   Mar 7 Aoû - 2:08





Pour la première fois de ma vie, je ne vois pas passer l’attaque, si je peux appeler ça comme ça. Je me suis laissée avoir comme une débutante… Mais qui ne voudrait pas se laisser avoir par lui ? Mei, tu es aveugle, depuis le début, et tu continues à t’entêter. Je ne changerai pas. Je sais reconnaître mes torts, et je sais ce que je veux. Et mes parents m’ont définitivement poussé à repoussé le monde asiatique… Dont il fait parti. Pourquoi, Leho ? Pourquoi es-tu Leho ? Avant que je n’ai pu dire ouf, me voilà plaquer contre le mur, ma cigarette écrasée dans sa main… Dans sa main ! J’essaie de me débattre, mais rien n’y fait… Et il se brûle le fou !!!

Jusqu’à ce qu’il parle… Jusqu’à ce que la vérité me transperce comme une lance en pleine poitrine. Moi qui était certaine de le voir encore dans ce monde si rigide, moi qui voulait à tout prix croire qu’il était ce que je renie maintenant avec force et conviction, moi qui ne voulait pas voir la vérité à nue… Aujourd’hui, elle a explosé telle une beuglante… Mais je l’ai en face de moi, ses mains puissantes tenant les miennes, mon coeur frappant ma poitrine de mille et un bonds… Et ce n’est pas ce que je croyais si ardemment.

Je retiens mes larmes. Comment ai-je pu me tromper à ce point ? Comment ai-je pu le juger alors qu’au final, nous sommes dans la même situation, lui et moi ? Retiens tes larmes, ne t’abaisses pas, prends conscience de ce qu’il dit. Oui, je l’ai jugé, et sévèrement. J’ai fait des erreurs et de nombreuses conneries dans ma vie. Mais d’aussi énormes, je ne crois pas. J’encaisse ce que je viens d’apprendre lorsqu’il me lâche… Un sourire… il déteste la cigarette… Ne plus fumer avec lui… Et cet effleurement… J’en frissonne. Je le regarde sortir… Et alors qu’il atteint l’extérieur, je m’élance, sans savoir pourquoi. Et, alors que je le rejoins, je me place face à lui, les yeux remplis de larmes que je ne saurais qualifier tant mes émotions sont contradictoires, je me hisse sur la pointe des pieds et pose mes lèvres sur les siennes.

Mon cœur s’emballe, je n’arrive plus à penser. Mais je me sens comme remplie d’une joie et d’un contentement que je n’ai jamais connu. Une certaine sérénité aussi… Comme si mon cœur et mon corps avaient toujours recherché ce contact… Un contact à la fois doux et violent…

Mei ! Mais que fais-tu ??? Je me détache de lui brusquement et recule d’un pas, la main posée sur la bouche, choquée de ce que je viens de faire… Leho… Pourquoi je perds la raison lorsque je t’approche ? Pourquoi ne puis-je plus me contrôler ?… Tu l’aimes Mei… Je l’ai… Non ! Je me mords la lèvre… Je ne sais pas… Je ne sais plus…

Je… Désolée !


Et je tourne les talons et descends les escaliers quatre à quatre… Avant de dégringoler le reste sur les fesses en me tordant la cheville au passage. Sonnée, je reste en bas des escaliers, recroquevillée et en larmes, sans sanglots, le visage caché dans mes mains… La honte…                                                                                                      


codage par Laxy Dunbar.


Spoiler:
 

_________________
Look and See : I never give up
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Année / Métier : 8ème année / Offensive Magique

Parchemin
Patronus: Paon
Baguettes: Bois de Prunellier, coeur en ventricule de Dragon, 24,5cm
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cap'taine ? × Mei-Lin   Sam 11 Aoû - 0:27

Capt'aine ?
Mei & Leho
La main de Leho continuait de lui brûler, l’air frais qui régnait en ce moment dû à la nuit qui s’installait progressivement n’arrangeait pas sa sensation. Si le jeune homme avait eu tous ses esprits il se serait demandé si ça allait lui laisser une cicatrice, bien que dans le monde des sorciers, ce genre d’interrogation n’est pas lieu d’être. Leho décida de passer à l’infirmerie plus tard pour au moins arrêter le feu, une cicatrice n’était pas ce qui pourrait le perturber, il en était déjà suffisamment recouvert un peu partout sur son corps, particulièrement le haut du dos, souvenirs de son enfance parfaite. Ce n’est pas une de moins ou de plus qui aller faire grande différence.

Leho entendis les pas de Mei se rapprocher de lui, allait-il recevoir une gifle ? Ou simplement et comme souvent, allait-elle simplement l’ignorer ? Mais Leho était bien loin de penser ou d’imaginer à ce qui allait lui arriver au final. Ce n’est plus sa main qui le brûlait désormais, mais tout son être était en feu, dès l’instant où Mei posa ses lèvres sur les siennes. Autour de Leho le temps s’arrêta, seul la pression qu’il ressentait sur ses lèvres lui rappelait qu’il était sur terre et qu’il ne rêvait pas. D’ailleurs il n’aurai jamais pensé à ça, comment aurait-il pu d’ailleurs avec toute l’ignorance et le mépris que lui infligé sa capitaine jour après jour ? Le temps de ce baiser paru lui durer une éternité, mais quand Mei se recula soudainement, c’est comme ci ce temps n’avait jamais existé.

Leho resta immobile, seul son regard bougeait en direction de Mei qui s’enfuyait à toute jambe, dévalant à toute vitesse les escaliers. Et ce qui devait arriver arriva, Mei s’écroula au sol. Leho ne savait pas vraiment quoi penser de ce baiser, ni de ce qui allait s’en suivre après. Le jeune sorcier ne pensait pas vraiment que ce baiser aller déboucher sur un début de relation et que les deux deviendrait tout love-love, rien qu’a les imaginer comme ça, Leho fut parcourut de frisson, ce genre de scène n’arriverai jamais, il en était persuadé. Le corps de Leho se mit enfin en mouvement, il ne savait toujours pas quoi faire et son cerveau commencé à surchauffer à force de réfléchir autant. A chaque marche qu’il descendait, tout se chamboulait. Il l’embrasse ? Il l’a prend dans ses bras ? Il lui demande des explications ? Il l’ignore ? Il l’engueule ? Arriver à la hauteur de Mei cependant, sa décision lui parut comme une évidence. Leho regarda la fragile Mei accroupie au sol, sanglotant. Jamais elle ne lui avait paru aussi fragile, autant mise à nue devant lui. Leho s’accroupit à son tour, se positionnant devant, dos à elle. « Monte, je t’emmène à l’infirmerie Mei »

La voix de Leho résonna doucement, comme enveloppé d’un voile, la rendant rassurante. Leho avait donc décidé de ne rien décider, ce baiser était important pour lui, mais Mei l’était encore plus et assurément ce baiser n’était pas une affaire banale pour lui comme pour elle, mais au fil des années Leho avait bien compris que donner des directives à la jeune sorcière était la mauvaise conduite à avoir si on voulait obtenir quelque chose d’elle.

code by FRIMELDA


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cap'taine ? × Mei-Lin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cap'taine ? × Mei-Lin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un autre son de cloche tibétaine
» chanson ultra quétaine lol :D
» Petit Quizz quétaine mais drôle à remplir.
» Le capitaine Biceps...
» [Suggestion] Cap'taine ! Elle est où la flotte ... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's in Hogwarts :: Poudlard & Alentours :: A l'Extérieur :: Terrain de Quidditch-
Sauter vers: