AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Les personnages de Disney se retrouvent propulser dans le monde de Harry Potter, mêlés aux autre sorciers, sans aucune différence.
 

Partagez | 
 

 Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 10:57


Morgan Sirius O'Connor

" Je suis celui qui fixe mes limites. "


Nom : O'Connor
Prénoms : Morgan Sirius
Âge : 17 ans
Date & Lieu de naissance : Né à Glenmaye, dans la demeure des O'Connor, le 13 juin 2001.
Sang : mêlé
Cursus & année scolaire / Métier : Premier cycle, 7ème année
Orientation sexuelle : hétéro
Baguette : Bois de cèdre 29.7 cm, plant de dictame, semi flexible.
Animal de compagnie : un faucon du nom de Saoirse
Patronus : un caracal
Particularités : Aucune
Avatar : Gaspard Ulliel

Anecdotes

- Lorsqu’il est nerveux, Morgan se passe une main dans les cheveux, dans l’espoir futile d’y retrouver un semblant de calme.
- La première fois qu’il a vu Mei-Lin, Morgan a eu mal au cœur… Mais c’est sans doute parce qu’elle l’avait mis au sol pour lui prouver qu’une fille pouvait être aussi forte qu’un garçon. Ils n’avaient alors que six ou sept ans mais ces deux là venaient de se découvrir une gentille rivalité pour l’avenir. Mais plus encore, à l’époque où Morgan se sentait fort seul, il trouva en elle une amie si proche qu’il était devenu évident aux yeux de tous qu’ils seraient inséparables pour bien des années !
- La musique l’apaise lorsqu’il sent la colère monter en lui ou le motive lorsqu’il a besoin d’un coup de boost pour se montrer plus jovial… Il est impossible de ne pas le trouver avec de la musique au moins une fois par jour.
- Il possède une gourmette en argent à son nom, offerte par ses parents qu’il garde seulement en souvenir de sa défunte mère et de la promesse qu’il s’est faite de lui rendre honneur.
- Lorsqu’il ne porte pas son uniforme de Poudlard, Morgan aime porter des vêtements impeccables. La plupart du temps on le voit dans une chemise dont les manches sont remontées sur ses avant bras, accompagnée d’un gilet de costume et d’un jeans sombre.
- Lorsque la colère est trop intense, les pupilles du jeune homme se dilatent tellement qu’on dirait que ses yeux deviennent noirs. En général, c’est à ce moment qu’il s’approprie la salle sur demande ou la volière pour évacuer l’émotion sans que personne n’y assiste.
- Il n’est pas rare de le trouver en plein débat avec l’un ou l’autre fantôme du château. Quoi qu’il préfère s’éclipser dés que Mimi geignarde est dans les parages… Trop louche, cette petite.
- Tous les we, Morgan travaille pour payer ses études. Durant l’été, il vit même dans une chambre de bonne au dessus de son lieu de travail.


Caractère


Morgan est un jeune homme distingué qui dégage une impression de force de caractère et un certain magnétisme, à première vue. Il peut apparaitre viril et sûr de lui, alors qu'en vérité, il n’est pas toujours à l'aise, mais plutôt d'un naturel tourmenté et ombrageux. En effet, ce garçon froid possède une nature assez méfiante et prudente… Néanmoins, peu de gens se rendent compte à quel point le sorcier est habité par une ombre glaciale qui détruit toute trace de sécurité émotionnelle  au fond de lui. En effet, il ne supporte pas les sentiments forts et vit cela comme une faiblesse. Pour lui, le plus simple est de compartimenter les gens et les émotions passagères qui pourraient lui passer par l’esprit. Cela demande moins d’investissement personnel et puis ça a beaucoup plus de sens pour lui. Après tout pourquoi prendre le risque de perdre quelque chose ou quelqu’un et en souffrir jusqu’à sa mort ?

Courageux et très ambitieux, Morgan est actif et entreprenant pour un jour devenir « quelqu’un ». Sans faire de coups d’éclats à chaque action, le sorcier travaille dans l’ombre pour placer ses pièces avec minutie. Pour se faire, il n’hésitera pas à se servir des gens qui peuvent lui être utile. Après tout, puisque les sentiments n’ont pas de réalité à ses yeux, ou tout du moins de réel intérêt, il n’y a pas de raison d’imaginer qu’il pourrait blesser quiconque. Du moins essai-t-il de s’en persuader… Et pourtant, aussi illogique que cela puisse être, il y a quelques personnes privilégiées qui font partie des intouchables du jeune homme. Que ce soit son frère, sa sœur, LE trio ou quelques très rares amis, il les protège à la manière d’un loup furieux mais il leur offre aussi une loyauté sans borne, pour laquelle il attend une réciproque. En effet, faire partie de ce cercle restreint vous assure une certaine protection mais attention toute trahison sera durement punie et sera la seule. En effet, pas tout à fait éteint, Morgan a gardé une place spéciale pour quelques êtres qui sont devenus au fil du temps, son oxygène et son ancrage dans le monde. Des êtres qui pourraient le briser par leur déloyauté ou leur abandon, tant il a la sensation de se reposer sur eux.

Peu démonstratif, hormis une exception, le jeune homme reste pourtant quelqu’un qui ne s’intègre pas trop mal au milieu de ses semblables. Pour peu qu’on lui témoigne le respect qui lui est dû car traumatisé par son enfance, cette fragilité reste très vive chez lui. Morgan ne demande pas de courbettes et de beaucoup d’attention, au contraire. Néanmoins, ne le traitez pas comme un elfe de maison si vous ne voulez pas qu’il tente de vous arracher la langue dans une crise de colère incontrôlable. D’un naturel plutôt affable en règle générale, il y a en effet certains sujets qui peuvent le rendre complètement chèvre et dés lors mieux vaut ne pas en être la cause… À moins que vous ne vouliez découvrir le côté cruel qu’il cache derrière son masque des convenances.

Enfin, en parlant de convenances... Sachez que tout ce que vous venez de découvrir de lui n’est que la face cachée de l’iceberg. Certes, vous pourrez vous rendre compte que le jeune homme est ambitieux, il ne s’en cache pas. Tout comme vous vous rendrez vite compte qu’il est assez obstiné pour ne rien laissé passer tant qu’il ne l’aura pas décidé. Mais pour le reste, sachez que personne ne s’en rendra compte à moins d’avoir accès à la plus intime part de son âme…
Ce que vous aurez par contre le droit de voir c’est l’image qu’il laisse voir de lui. Elle n’est pas fausse, car c’est bien lui, simplement elle celle qu’il tolère de lui.

C’est pourquoi il se montre protecteur et tendre, après tout comme il l’a démontré avec son frère et sa sœur, il a même l’âme d’un sauveur quand il prend des gens sous son aile. Mais toujours en discrétion car il n’aime pas attirer l’attention sur cette facette de lui… C'est souvent par l'humour ou la dérision qu'il réagit face aux remarques qui pourraient le dévoiler. Et lorsqu’il se sent trop mis à nus, il à tendance à utiliser les taquineries, voir dans les cas les plus intenses, la moquerie. Mais ce n’est pas surprenant puisqu’il adore jouer et faire des blagues avec ses amis. C’est plus fort que lui, depuis son arrivée au château, l’impression de soudaine liberté l’a rendu ardent ! Avec toujours l’envie de courir partout dans le seul but de mettre de la vie dans les couloirs…

black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : pop's
Âge : 28 ans
Pays : Belgique
Comment avez vous connu le forum ? Grâce à une rousse infiltrée qui a su m'attraper comme on attrape un papillon alcoolique.
Fréquence de connexion : le plus souvent possible, ça dépendra des semaines...
Inventé ou scénario : Scénario de Mérida Smile
Commentaires : écrire ici
black pumpkin


Dernière édition par Morgan S. O'Connor le Mer 2 Mai - 23:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 10:58


Histoire





À force de l’avoir vue et revue, cette scène semblait se dérouler au ralentit devant les yeux du petit garçon. Il connaissait chaque mouvement par cœur, chaque parole assassine qui viendrait lui briser encore et encore, le cœur et l’âme. Pourtant, il resterait digne et ne chercherait pas à se cacher dans l’ombre qui entourait la cheminée. Non, son père et lui continueraient à se faire face dans le halot de lumière vacillante ; jusqu’à ce que l’adulte, enivré par la trop grande quantité de whisky pur feu avalée, sombre dans un sommeil peuplé de cauchemars.

« Monstre… »

De sa voix pâteuse, l’homme lançait les hostilités tandis qu’il serrait un peu plus le verre entre ses doigts puissants. Dans ses yeux injectés de sang, on pouvait lire une colère proche de la haine, un mépris à peine voilé pour son fils mais aussi et surtout, un océan de tristesse. Morgan pouvait donc espérer que le torrent de reproches ne tarderait pas. Tous les indices menaient droit à cette conclusion, pourtant le petit garçon de six ans ne détourna pas les yeux. Il ne les détournait plus depuis que son père le lui en avait fait le reproche à grands coups de ceintures…

« Elle est morte par ta faute ! »

Elle. Comprenez par là, Gloriana O’Connor, unique amour de cet homme, mère de Morgan et première épouse du sorcier. Morte en couche, elle avait tout de même fait promettre à son mari de trouver une seconde mère à leur fils. Ce qu’il avait fait de mauvaises grâces en épousant la première sorcière présentée par ses amis. Peut-être eut-elle mieux fait de lui demander de prendre soin de leur descendance…
Car ce furent les nourrices qui prirent soin du bébé, lui offrant l’amour maternelle qu’il ne recevrait pas de Claire O’Connor. En effet, la seconde épouse de monsieur O’Connor ne tenait pas particulièrement à prendre soin de cet enfant. Elle avait épousé cet homme car malgré son mauvais choix de premier mariage, son nom était celui d’une grande famille Irlandaise. Le prestige qu’il lui manquait, à elle fille d’une famille sans nom…

« J’aurais préféré que tu ne viennes jamais au monde… »

Tandis que le sorcier avalait une nouvelle gorgée de Whisky, le garçon en profita pour détourner un instant le regard. Durant ces quelques secondes de paix, il se promit que dés qu’il en aurait la possibilité, il quitterait cette maison et jamais plus il n’y remettrait les pieds… Sa place n’était pas en ce lieux maudit mais ailleurs, là où il pourrait rendre sa mère fière de lui en se faisant une place respectée de tous. Même son père n’aurait d’autre choix que de le reconnaître… Oui, dés que cela serait possible, il quitterait la demeure familiale.
Pourtant, ce ne fut pas le premier à le faire. Claire qui n’en pouvait plus d’entendre son mari évoquer son amour pour le fantôme de sa femme, fut la première à boucler ses valises. Leur mariage n’avait pas même réussi à tenir un an et d’après les mauvaises langues de la région, il n’avait même pas été consommé.

À nouveau, le père de Morgan respecta la promesse faite à Gloriana et épousa une autre sorcière. Celle-ci était veuve et avait elle aussi un fils, trois ans plus jeune que Morgan. Ce qui n’empêcha pas l’aîné de le prendre sous son aile. Lui qui avait toujours espéré découvrir ce qu’était une vie de famille, voyait en l’enfant une chance d’en connaître les rudiments. Une joie qui se renouvèlerait bien vite puisque cette fois sa nouvelle belle mère tomba enceinte. De quoi maintenir les mauvaises langues à l’écart sans doute…

Quelques années plus tard: La lumière est au bout du tunnel, pour l'homme qui sait être patient...

Quand enfin Morgan atteint l’âge de ses 11 ans, il ne tenait plus en place. Ça faisait déjà quelques années que ses cousins allaient à Poudlard, qu’il les accompagnait à la gare, les écoutait raconter les histoires  qui leur arrivaient là bas,…

Et là, enfin ! Il avait enfin atteint l’âge et attendait impatiemment sa lettre. Après tout, il savait depuis longtemps qu’il était un sorcier. Il avait baigné dans cet univers depuis sa plus tendre enfance. À deux ans à peine, il avait son propre balai et flottait à 30 cm du sol en imitant les joueurs que son père adorait tant. Un bâton dans la main, il mimait déjà les batteurs en frappant l’air dans l’espoir d’attendrir le regard de son géniteur. Et même si cela ne durait qu’un court moment, cet enfant était à n’en pas douter un digne héritier de la famille et pour cette raison, il était grand temps qu’il reçoive LA lettre.
Heureusement pour Morgan, elle finit par arriver ! Il irait comme tous les autres dans la prestigieuse école… De toute façon, il était hors de question d’imaginer le contraire, cela faisait tant d’années qu’il rêvait de quitter la maison et son père !

Lors de la rentrée, le jeune garçon écoutait déjà à moitié le choixpeau. Ce n’était pas tellement que ça ne l’intéressait pas, au contraire, mais il avait demandé à ses cousins de lui expliquer quelles étaient leurs particularités. Il savait qu’il n’était ni patient, ni particulièrement travailleur et encore moins sage ou réfléchi. Il se savait loyal, courageux et débrouillard. Du coup, il savait qu’il ne serait pas à Serdaigle mais pour le reste… comment savoir laquelle des trois autres maisons lui conviendrait ?

« Monsieur Morgan O’Connor. »

Grimpant les marches avec son masque d’indifférence qui lui permettait de rester digne en toutes circonstances, le jeune homme se présenta à son juge. Ce chapeau pourrait bien dire ce qu’il voulait, le jeune sorcier se savait être le seul maître de son existence. Et il comptait bien prouver au reste du monde qu’il méritait d’exister, que le sacrifice de sa mère n’était pas une erreur et qu’il irait toujours plus loin pour que sa réussite soit totale.

« Assoyez-vous jeune homme… »

Était-ce son état d’esprit qui avait influencé le choixpeau ? Ou était-ce réellement destiné à cette maison ? Morgan l’ignorait, néanmoins, lorsqu’il rejoint la table des vert et argent, il se sentit comme chez lui. Et mieux encore !
« Salut, moi c’est Steven. »

Un sourire complice passât sur les lèvres des deux garçons tandis qu’ils se saluaient. Ils l’ignoraient encore mais l'étincelle d'une amitié profonde venait de s'allumer et s'encrer dans le coeur des deux garçons.

Le temps file et ne s'arrête pour personne : chaque part de lumière gagnée est un trésor que l'homme chérit au fond de lui.

Le cognard émit un sifflement perçant au moment même où sous la poussé violente de la batte, il fut projeté dans l’air. Déjà animé par une volonté propre de blesser les joueurs, le batteur venait de lui octroyer la vitesse nécessaire et la direction attendue pour en abattre un. Et qui plus est, pas n’importe qui, l’attrapeur de l’équipe adverse. Et sous les cris tantôt haineux, tantôt admiratifs, le joueur exhiba fièrement sa batte, sans même un regard pour le malheureux qui filait droit vers le sol.

« Serpentard gagne le match sur cette action inqualifiable menée par le batteur de l’équipe qui n’est autre que…. »

Morgan n’écoutait déjà plus le monologue du présentateur tandis que des cris de joies s’élevaient des gradins et que l’équipe virevoltait pour offrir une danse de la victoire à leurs fans. C’était un peu orgueilleux, mais dans des frôlements puissants les batteurs s’étaient donné le but de réussir à décoiffer un professeur. Le mieux serait qu’un chapeau s’envole pour gagner le challenge…

« Arrêtez immédiatement ! »

Remis au pat par la capitaine de l’équipe, les deux jeunes bougonnèrent en remettant pied au sol. C’est alors qu’une joueuse de l’équipe adverse fit irruption comme une furie, les poussant avec rage. Le joueur qui était au sol n’était autre qu’un membre de son équipe. Et le pauvre avait le poignet cassé.

« Vous êtes fiers de vous !?  Bande de garg… »

Une main sur ses lèvres vint étouffer l’averse de jurons qui devait se déverser hors de sa bouche. Inquiète et en colère, elle était prête à en venir aux mains et ce fut seulement parce qu’elle était cintré par un ami qu’elle fut ramenée plus loin, avant de recevoir un avertissement elle aussi.
Les matchs la mettaient toujours dans un état d’adrénaline intense, ce n’était pas nouveau. Mais jouer contre les Serpentards, perdre le match et avoir un ami à terre… Et bien, ça avait le don de la mettre à cran. Sans parler du fait que le batteur qui avait si brutalement blessé son joueur, n’était autre que Morgan, un sorcier qu’elle connaissait trop bien. Et même si, à présent que le match était terminé, il ne désirait aucun mal aux autres joueurs, il n’était pas particulièrement gêné ni même coupable face à cette furie. Au contraire, il se contentait de lui sourire avec malice au souvenir de « l’entrainement » particulier qu’il avait eu avec la joueuse adverse. Peut-être pourrait-il lui offrir une séance de détente pour qu’elle s’en remette ?

Les années mènent les coeurs obstinés vers leurs objectifs.

« Tu quittes la maison ? Mais, mais et moi ? Et ton père ?»

Assis à la terrasse d’un café, Morgan écoutait sa belle-mère se lamenter, encore. Quand il lui avait annoncé avoir trouvé un travail, elle lui avait joué la même comédie. Raison pour laquelle, il restait si froid aujourd’hui. Même les yeux humides de larmes de cette femme n’y changeraient rien, il devait partir. Quitter cette maison pour enfin vivre ! Changer d’air… même si c’était pour vivre dans une chambre de bonne au dessus de la taverne dans laquelle il travaillait tous les étés.

Malgré toute sa loyauté pour sa deuxième belle-mère, il la savait particulièrement égoïste. Elle l’avait toujours été d’ailleurs. Marchande d’art, elle sortait beaucoup. Dans les galeries, pour rencontrer des artistes, dénicher tel ou tel objets rares et ardemment recherchés par l’un de ses clients… Bref, ses enfants n’étaient pas une priorité et loin de là même. Du coup, c’était lui, Morgan qui s’était occupé de son demi-frère et de sa demi-sœur.
De toute façon à part lui qui d’autre l’aurait fait ? Leur père était une coquille vide, il passait son temps loin de la maison et lors de ses rares apparitions, il prenait son aîné à part pour lui rabattre les oreilles sur la loyauté qu’il lui devait, la vie qu’il lui devait...

C’était un fait, la famille n’avait jamais manqué de rien au niveau matériel ou même financier. Leur fonctionnement était plutôt pratique que réellement chaleureux, mais c’était aussi à l’image de Rowena. La seule raison pour laquelle les enfants n’avaient pas de nounou attitrée, c’était d’ailleurs parce qu’aux yeux de cette dernière, Morgan s’en sortait très bien. Qu’importe qu’il soit si jeune et qu’il ait à mûrir plus vite que les autres… En plus, l’enfant ne s’en plaignait pas, il aimait énormément son petit frère et protégeait sa nouvelle petite sœur comme un joyau. C’était comme si, il avait toujours su que c’était sa place. Il passait ses soirées à partager son temps entre les leçons de son frère peu travailleur, les histoires de cœur de sa sœur (qui désirait toujours des conseils « d’un homme »). À onze ans, il était partit pour Poudlard, mais son absence n’était que physique. Même loin de la maison, il continuait à veiller sur son frère et sa sœur. Que ce soit par courrier ou par cheminées interposées, rien n’empêchait le jeune garçon d’être présent pour eux.

Pourtant, aujourd’hui, même si le jeune homme n’avait que 16 ans, il était clair qu’il comptait prendre son envole. Et si sa belle-mère ne pouvait l’empêcher de déménager, c’est tout simplement parce qu’elle savait que le père du garçon ne le ferait pas non plus. Ces deux là s’évitaient depuis le jour où Morgan avait su marcher, ou presque. Et depuis que son frère et sa sœur avaient rejoint Poudlard, c’était encore pire. Il ne semblait plus avoir aucune raison de revenir à la maison. Et par Merlin, elle avait tout essayé !

C’est à partir de ce jour que Morgan devint tout à fait indépendant de sa famille. Hormis des deux jeunes, à qui il ne tournerait jamais le dos.
Les week-ends, on pouvait le trouver à Pré au lard. Sur dérogation spéciale du directeur, il s’était trouvé un petit boulot comme serveur dans une taverne. Ce n’était pas le travail de ses rêves mais c’est ce qui lui permettait de mettre des gallions de côtés pour réussir à se payer le deuxième cycle qu’il espérait pouvoir suivre…

Néanmoins, cela ne changea pas radicalement sa vie au château. Il tenait bien trop à ce qu’il avait pour prendre le risque de le perdre. Certains cours le passionnaient, dés lors il s’investissait plus que nécessaire et d’autres cours l’ennuyaient tant qu’il devait chaque jour se forcer à s’y rendre. Les joies des études !

Mais ce qui le rendait réellement heureux et entier, c’était le quatuor un peu étrange qu’il formait avec ses trois amis. Pour beaucoup, c’était bizarre, deux serpentards constamment collés à deux gryffondors. Mais c’était tout simplement impossible d’imaginer la vie autrement. Avec eux, c’était de la première année, à la dernière… Il y avait Steven, son frère de cœur, avec lui c’est l’ambiance tous les jours, et même les nuits quand ces deux là décident qu’il est encore temps pour faire la fête dans le dortoir… Puis bien sûr, il y a Mei-Lin. Sa meilleure amie depuis la plus tendre enfance. Elle est le joyau qu’il protège comme un dragon protège son or. Evidemment, avec elle cela ne se traduit que par de la rivalité et des taquineries, pourtant, cette amitié est gravée en lui comme dans ses gênes. Et c’est grâce… ou à cause d’elle qu’il a fait la rencontre de Mérida. Cette rousse sauvage l’énerve, l’inquiète, le fait rire, le rend fou et l’amuse à nouveau. Elle le fait passer par une telle palette d’émotions que ça en devient presque épuisant… Pourtant, il y a chez elle ce petit quelque chose de plus qui la rend non seulement unique mais surtout indispensable au bonheur du jeune homme. Et depuis cette dernière année, il y a quelque chose de différent, il ne saurait dire quoi, ou préfère ne pas savoir. Pourtant, elle prend de plus en plus de place dans sa vie et un jour ou l’autre, il faudra bien que Morgan accepte de découvrir pourquoi…
En attendant, il entame sa dernière année du premier cycle, il compte bien continuer ses études après cette année et puisqu’il ignore encore ce que feront les autres, il veut profiter de chaque instant avec eux.



black pumpkin


Dernière édition par Morgan S. O'Connor le Jeu 3 Mai - 0:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 19/04/2018
Age : 21
Localisation : Quelque part dans Poudlard
Année / Métier : Professeur, Directeur de Serpentard

Parchemin
Patronus: Serpent
Baguettes: Ébène et nerf de dragon.
Inventaire:
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 11:09

Bienvenue rock sex pompom cookie

J'en connais qui vont être contentes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 166
Date d'inscription : 19/04/2018
Année / Métier : 10° année, Offensive Magique

Parchemin
Patronus: Un lion
Baguettes: Ebène, ventricule de dragon
Inventaire:
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 11:15

Yeaaaaaay excellent choix de perso mimi

Tu rox j'ai trop hâte de lire ta fiche rock han

_________________
 
if only I could be
the man you deserve me to be
P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reng Mei
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 30
Année / Métier : 7ème année

Parchemin
Patronus: Dragon
Baguettes: Cèdre, corne de Serpent Cornu
Inventaire:
Reng Mei
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 11:24

OWI !!!! Morganou est pris !!! coeur

J'ai hâte de lire ta fiche et de RP avec toi ! Oui parce qu'en plus deux liens direct dans la fiche, ça te fera sans doute direct deux RPs une fois validé, elle est pas belle la vie ? =D

Contente de te voir ici en tout cas !!! loveu totem pompom danse han mimi

_________________
Look and See : I never give up
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang Merida
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 18/04/2018
Localisation : Poudlard
Année / Métier : Septième année
Crédits : Moomims - Tumblr

Parchemin
Patronus: Ours Brun d'Europe
Baguettes: Bois de cèdre, plume d'oiseau tonnerre. Plutôt souple.
Inventaire:
Rang Merida
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 11:26

OH

MY

FUCKING

GODNESS !!!!!!

han han ass ass pompom yay bave loveu sex sex sex sex amour peur peur2


Je suis tellement contente que tu sois venue !!!! mimi

J'ai tellement hâte de te lire et de pouvoir rp de nouveau avec toi !!!! *saute partout comme une folle * pompom

_________________
The Second Family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 11:32

Vous. z'êtes.choux ! youpi
Pour la peine, câlin généraaaaal ! Les filles devant les garçons ensuite lol
Héhé profitez de mon passage, c'est rare que j'offre mes bras comme ça x)

Bref tout ça pour dire merci pour l'accueil, je suis en craquage sur l'histoire de Mo' rage du coup j'espère pouvoir bien vite vous rejoindreeeee boude

Et bien évidemment que je vous réserve des rps, jolies demoiselles de notre quatuor de mousquetaires ! wé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 13:09

Bienvenue dans le coin et excellent choix de personnage loveu

Bon courage pour la rédaction de cette fiche rock
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 01/05/2018
Localisation : Poudlard
Crédits : yumita
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 17:24

♫ Bienviendu chez toi, sois le bienviendu chez toiiiii ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 28/04/2018
Localisation : Poudlard
Année / Métier : Septième année soins aux créatures magiques & arts
Crédits : Joana Gröblinghoff - Tumblr

Parchemin
Patronus: Une Hirondelle
Baguettes: Bois d'Ebène et tige de dictame. 24 cm, souple.
Inventaire:
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 18:49

Bienvenuuuue beau brun han please

Bon courage pour le reste de ta fiche pompom

_________________
I've got a dream !
On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 20:51

Han mais y a que du beau monde ici ! Je sens que je vais me plaire wé
Et merci à tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rang Merida
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 18/04/2018
Localisation : Poudlard
Année / Métier : Septième année
Crédits : Moomims - Tumblr

Parchemin
Patronus: Ours Brun d'Europe
Baguettes: Bois de cèdre, plume d'oiseau tonnerre. Plutôt souple.
Inventaire:
Rang Merida
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 22:33

* Arrive comme une furie face à momo *

ALORS COMME CA STEVE A LE DROIT D'ETRE DANS TA FICHE MAIS NI MOI NI MEI ?!? *lui lance une bombabouse *

Cela dit, j'aime tellement ta fiche ! han mimi loveu bave sex bain Hâte de pouvoir rp avec toi !

_________________
The Second Family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 23:21

GNIAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH pas les bombabouse !!!! J'ai pas fini ma fiiiiiicheuh ! troll
Je garde les plus belles pour la fin Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Rang Merida
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 18/04/2018
Localisation : Poudlard
Année / Métier : Septième année
Crédits : Moomims - Tumblr

Parchemin
Patronus: Ours Brun d'Europe
Baguettes: Bois de cèdre, plume d'oiseau tonnerre. Plutôt souple.
Inventaire:
Rang Merida
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Mer 2 Mai - 23:22

please han *lâche plus la fiche* han

_________________
The Second Family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 05/04/2018
Localisation : Partout
Année / Métier : Directeur de Poudlard
Crédits : Paddy
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   Jeu 3 Mai - 0:59


Bienvenue !
This world is so blind, cold as ice.


Serpentard est ta maison.

Bravo ! Tu est officiellement validé. Tu peux dès à présent parcourir le monde magique à ta guise. Mais avant, nous te conseillons de recenser ton avatar juste ici ainsi que ta baguette ici et de te faire des amis juste . Nous t'aiguillons aussi vers ton journal ici pour que tu puisses tenir tes rps. Plein de demande sont possible ici.

Si tu as des questions n'hésite pas à harceler le staff, il adore ça ! /PAN/

En espérant que tu te plaise parmi nous !

code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disneysinhogwarts.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon âme un labyrinthe où je me perds, ne m'y rejoins pas sans un profond désir de lumière...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [nouveau Projet] labyrinthe au mille et une piques
» Le labyrinthe de la Panthère Rose
» [SORTIE] Le Labyrinthe d'Urgoz [Reporté]
» Le Labyrinthe de Pan
» Le Labyrinthe des Dieus Egyptiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's in Hogwarts :: Have you seen this wizard ? :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: